Navigation – Plan du site

Texte intégral

1L’école doctorale Pratiques et théories du sens de l’université Paris 8 a organisé le 25 mars 2008 une journée d’études consacrée à La Ville dans les sciences humaines. Il s’agissait de préparer le terrain pour un nouvel axe de recherches de la MSH Paris Nord.

2Les travaux de cette journée ont été introduits par Jacques Boulet qui a posé la question de la ville en critiquant les différentes approches positivistes sur la ville, chacune prétendant à l’exhaustivité. Georgia Athanassopoulo a rappelé la conception arendtienne, politique, de la polis grecque. La ville n’étant alors selon Arendt, comme les lois de la cité, que le cadre rendant possible l’action politique, toujours événementielle. Pascal Rousse en revenant sur la conception benjaminienne d’une perception de distraction, a montré que la ville moderne était configurée par l’appareil du cinéma. Jean-Louis Déotte, a analysé les textes de Benjamin consacrés à Baudelaire, il s’est demandé quels appareils étaient essentiels pour Benjamin pour, dans une perspective leibnizienne, appréhender la ville. Deux réponses s’imposent : le réseau des passages urbains, l’appareil psychique selon Freud. Chris Younès a montré que le partage ville/nature était remis en cause par un certain nombre d’interventions qui font entrer la nature dans l’urbain. Pour Véronique Fabbri, analysant les films du situationniste Debord, les interventions du groupe étaient pensées sur le mode de l’intention politique et non, malgré les apparences, sur celui de la flânerie baudelairienne.

3Nous avons ajouté à ces interventions, des textes de doctorants en philosophie. Ces doctorants sont diplômés en architecture (ENSAPLV) et montrent la richesse de la convention passée entre le master du département de philosophie et l’école d’architecture de La Villette. En effet, Adil Alkenzawi qui vient de soutenir sa thèse sur Le double plateau du Palais royal de Buren, confirme que le projet de Buren s’inscrivait dans un schéma du développement de Paris original : non pas le Grand Axe est-ouest, mais une série de plateaux perpendiculaires au fleuve structurant la ville. Alexis Meier, nouveau docteur en philosophie, montre à partir d’une analyse des architectures d’Eisenman, la parenté entre sa notion de diagramme et celle de Deleuze. Et Sandrine Amy nous livre une analyse des nouvelles façades de l’architecture contemporaine qui dépasse l’opposition académique, c’est-à-dire métaphysique, entre l’édifice et sa parure.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Présentation », Appareil [En ligne], Numéro spécial | 2008, mis en ligne le 17 juin 2008, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://appareil.revues.org/448

Haut de page

Droits d’auteur

contrat creative commons

Haut de page
  • Logo Maison des sciences de l’homme Paris Nord
  • Logo Paris Art
  • Logo crossXwords
  • Logo Rheinsprung11
  • Logo Intermédialités
  • Revues.org