Navigation – Plan du site

Daniel Payot

Texte intégral

1Daniel Payot est professeur de philosophie de l’art à l’université Marc Bloch (Strasbourg), dont il a été aussi le président. Il a été responsable d’un groupe de recherches sur « Les Fins de l’art », au sein de l’Équipe d’Accueil de Philosophie du laboratoire « Formes, présentations, présences », dirigé par Jean-Luc Nancy et Philippe Lacoue-Labarthe (†). Cette filiation explique la parenté de ses idées avec celles de Jacques Derrida, longuement cité à la fin de son livre Anachronies de l’œuvre d’art. Pour Payot, il y a dans toute œuvre (en tous cas toute œuvre moderne) une loi singulière qui n’est pas donnée à l’avance, mais qui se révèle après-coup. Cette loi est celle que Derrida a repérée dans son texte « Préjugés » : la loi de la loi, c’est qu’on ne peut pas approcher l’origine de la différance. L’œuvre reste devant la loi, à distance. Selon Payot, si elle se promet comme œuvre, c’est comme énigme, dans le retrait de tout modèle, c’est-à-dire de façon fondamentalement anachronique. Ne cessant de promettre de se révéler, sans garantir la réalisation de cette promesse, elle est le lieu d’un messianisme inversé.
En 2008, Daniel Payot est devenu adjoint à la culture du maire de Strasbourg, Roland Ries.

2Bibliographie

3- 1982 : Le philosophe et l’architecte, sur quelques déterminations philosophiques de l’idée d’architecture, Ed. Aubier-Montaigne.
- 1987 : « Savoirs et singularités », in Collectif : Mesure pour mesure – architecture et philosophie, Ed. du Centre Pompidou – CCI/Collège International de Philosophie
- 1990 : « Economia e evento », in Roberto Masiero et Renata Codello (dir.), Materia Signata – Haecceitas, tra restauro e conservazione, Ed. Franco Angeli, Milan.
- 1990 : Anachronies de l’œuvre d’art, Ed. Galilée.
- 1991 : Direction du recueil Mort de Dieu et Fin de l’Art, Cerf.
- 1992 : Des villes-refuges, L’Aube.
- 1993 : Allocution au colloque « L’art moderne et la question du sacré », Cerf.
- 1996 : « Art et événement. De l’interruption au supplément », in Art et vérité, Seuil.
- 1997 : L’objet-fibule – Les petites attaches de l’art contemporain, L’Harmattan.
- 1997 : Effigies, Galilée.
- 1998 : La statue de Heidegger – Art, vérité, souveraineté, Ed. Circé.
- 2000 : Après l’harmonie, Ed. Circé.
- 2001 : « Déroutements », in Le collage et après, sous la direction de Jean-Louis Flecniakoska, L’Harmattan.
- 2001 : Allocution au colloque 700e anniversaire de la naissance de Jean Tauler, Cerf.
- 2003 : Sculptures trouvées – Espace public et invention du regard, avec Michel Demange, Jean-François Robic, Germain Roesz, L’Harmattan.
- 2008 : Déroutements, L’Harmattan.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Daniel Payot », Appareil [En ligne], Bibliographies, mis en ligne le 04 janvier 2011, consulté le 19 août 2017. URL : http://appareil.revues.org/1171

Haut de page

Droits d’auteur

contrat creative commons

Haut de page
  • Logo Maison des sciences de l’homme Paris Nord
  • Logo Paris Art
  • Logo crossXwords
  • Logo Rheinsprung11
  • Logo Intermédialités
  • Revues.org